fbpx

Comment devez-vous vous comporter avec vos clients en coaching ?

Comment devez-vous vous comporter avec vos clients en coaching ?

Certaines règles sont importantes à respecter si vous souhaitez sortir de la jungle des nombreux personal trainers. En voici quelques unes qui vous permettront de passer à la vitesse supérieure très rapidement.

Règle n°1 : Arrêtez de compter jusqu’à 8, 10 ou 12 !

Insufflez au contraire de la motivation à votre client au lieu de vous concentrer sans cesse à décompter le nombre de répétitions réalisées.

Quand je vois un coach qui passe son temps à dire : « 1, 2, 3, 4… c’est bien, il t’en reste encore 4, 3, 2, 1… Super, très bon travail ! » Imaginez cette répétition de chiffres pendant 1 heure. Votre client devient fou et moi aussi !

Votre travail de coach sportif ne se résume pas qu’à compter, compter et encore compter. Si votre métier s’est çà alors autant le laisser sur une machine Technogym avec le système Power Control. Au moins, on ne se fatiguera pas et en plus, nous n’aurons pas une extinction de voix  à la fin de la journée à force de répéter les mêmes choses. Je ne pense pas que votre client vous paie si cher pour vous demander d’être un véritable compteur humain !

Je vous rappelle que le rôle et la mission d’un personal trainer est d’être une source permanente de motivation. C’est pour cela que l’on vous paie, n’est ce pas ? Enfin, il se peut que je me trompe mais si vous avez des arguments solides, je suis tout disposé à les entendre.

Ne vous posez pas 10 000 questions si vous ne gardez pas vos clients. Changez votre façon d’aborder les choses et vous aurez rapidement des résultats impressionnants.

Règle n°2 : Suivez leur progrès !

Certains de vos clients aimeront avoir un feedback de leur condition physique. Pourquoi ne pas organiser des tests spécifiques afin d’avoir des valeurs faciles à interpréter ?

Poids, masse grasse, VMA, ou la détente sont autant d’éléments que vous pouvez mettre en place rapidement. A vous de déterminer ce qui pourrait aider et motiver vos clients.

 

Règle n°3 : Connaissez vos clients sur le bout des doigts !

Les gens se rapprochent et se font confiance mutuellement en raison de leur affinité et de leurs centres d’intérêts.

Apprenez à connaître vos clients, partagez des choses et des anecdotes avec eux. S’ils sentent que vous vous intéressez qu’à leur argent, alors votre succès ne sera qu’éphémère. Aidez-les réellement à atteindre leurs objectifs.

Au moment où j’écrivais cet article, j’ai reçu un SMS de l’une de mes clients. Voici le message : « Andy, bonjour. Super course. 1h07 je visais 1h10. Merci pour ce résultat ! ».

Je dois dire que lorsque tu reçois des messages comme celui-là, tu te dis que rien ne pourra remplacer la complicité que tu peux avoir avec ton client et le plaisir de pouvoir l’entraîner.

Ne soyez pas un mur dans votre relation. Même si vous avez une relation professionnelle avec lui, vous pouvez, à certains moments, laisser une porte ouverte. Vous pourriez même obtenir de nouveaux clients grâce à des rencontres non programmées.

Règle n°4 : Un gage de professionnalisme, votre ponctualité !

L’un d’un paramètre très important que nous ne prenons pas assez en considération est la ponctualité. Dans notre société actuelle, la denrée la plus rare est le temps. Les gens détestent attendre, moi le premier. Faites tout votre possible pour arriver en avance. Si vous avez un problème, prévenez-le, le plus rapidement possible.

Si vous avez la possibilité, laissez un battement de 10′ entre chaque client de manière à vous laisser le temps d’accueillir le prochain.

Croyez-moi la route vers le succès est une somme de petits détails !

Règle n°5 : La variété de leur entraînement est une source inépuisable de motivation !

Il est nécessaire et primordial que vous changiez régulièrement leur routine d’entraînement. En fonction de leur niveau et de leurs objectifs, un programme de 3 à 6 semaines peut être conçu en y apportant des variantes d’entraînement.

Le client aiment la variété et le changement. Le matériel, les méthodes, la charge de travail, les répétitions ou la récupération sont autant d’éléments susceptibles d’apporter un changement positif à leur entraînement et à leurs résultats.

Ne restez pas sur vos acquis ou dans votre train train quotidien. Proposez de nouvelles choses, votre client sera enchanté !

Règle n ° 6 : Avant de coacher, entraînez-vous !

J’entends parfois des choses très surprenantes de la part des futurs personal trainers lors des formations que je donne. Est-on obligé de s’entraîner pour être coach sportif ?

Je suis abasourdi lorsque l’on me dit çà. Comment peut-on véhiculer des valeurs sur la santé et le sport si on ne pratique pas ?

Votre apparence physique joue également un rôle important. Si vous n’êtes pas en forme physiquement ou en surpoids, alors vous perdrez facilement des ventes. En tant que coach sportif, vous véhiculez la forme, la santé et la vitalité.

Quoique vous en disiez, votre corps est l’un de votre meilleur outil de vente. Utilisez-le ! Entraînez-vous, respirez le bien-être et la forme. Les clients viendront à vous tout naturellement.

Règle n°7 : Formez-vous !

Il existe, certes, des formations indispensables et obligatoires (dans certains pays) pour démarrer dans notre profession. Néanmoins, ces différentes connaissances ne sont que les prémices qui mènent au succès. Ne croyez surtout pas qu’avec une formation, vous allez exceller dans les domaines aussi exigeant que l’anatomie, la physiologie, l’entraînement, le marketing ou le développement personnel.

Tous ces paramètres s’acquièrent avec le temps et grâce à un travail régulier. Vous devez apprendre et ensuite mettre en pratique ce que vous avez appris. Votre expérience et votre savoir-faire se construiront de cette façon-là.

 

Appliquez-vous d’autres règles liées au métier de personal trainer ?

Merci pour vos commentaires.

Andy Poiron